Poésie

Lorsque je commence un dessin, je sais habituellement assez clairement à quoi il ressemblera une fois terminé ; lorsque je commence à écrire, cependant… C’est une toute autre histoire.

La poésie prend de plus en plus de place dans ma vie depuis une dizaine d’années, moment où je me suis mise à en écrire par goût du défi. C’est un domaine particulier ; et je me demandais si j’avais l’étoffe d’une poétesse. Maintenant, j’aime m’imaginer que oui. Je ne sais jamais où les mots m’amènent : une surprise m’attend toujours à la fin. Et c’est pour cette surprise que j’écris.

J’ai eu la chance de lire mes textes devant public pendant quelques années et j’ai hâte de le refaire à nouveau ; quelques-uns de mes textes ont été publiés dans un recueil collectif et j’ai un roman poétique en préparation que j’aimerais auto-publier sous peu. La poésie : une belle aventure!

Poèmes choisis

Une lumière dans la nuit

Tout ce que tu redoutes
Viens, je t’y mènerai
Pour mourir encore et encore
Pour renaître chaque fois

Lire +

Le chasseur

Je ne promènerai pas les yeux
Pour le voir me guetter au loin
Je n’en ressens pas le besoin
Je sais déjà que nous sommes deux

Lire +

Trésor

Ton regard pur, couleur d’aurore
Encadré de tes longs cils
Cuivrés
J’y vois le fin fond de ton âme
Trésor

Lire +

L’extraordinaire

Il faut parfois aller très loin
Pour contempler l’extraordinaire
Se dévoiler, s’en excuser
Au garde-à-vous, se recentrer
Devoir se taire, se préserver

Lire +

Scorpion

Je suis née en deux temps :
Un matin de grand vent
Et puis en vous voyant,
Scorpion

Lire +

Sous les arbres

Concentré de femme
Je n’étais pas à ta hauteur
J’aurais pu l’être une fois
Devant ta main tendue
Mais moi je t’ai dit non

Lire +

L’océan

Comme une goutte d’eau dans l’océan
Qui n’osait tenter un mouvement
De peur de dévier le courant
J’ai attendu le bon moment
En silence

Lire +

Ce jour-là

Quelque chose avait changé ce jour-là. La meute l’appelait depuis l’aube et s’activait à flairer les pistes tapissant la neige dans l’espoir de le retrouver…

Lire +

Ces milliers d’étincelles

Chacun souhaite trouver grâce aux yeux de l’Éternel
Pour toucher au bonheur auquel il pense avoir droit
Dans cette vie cependant, rien n’est accidentel

Lire +

Ta venue

Je sais que tu me cherches, car je te cherche aussi
Remué ciel et terre depuis des vies
J’ai hurlé à la lune comme tous les autres
Mais tu étais trop loin d’ici

Lire +

Les déserts

Sur mon rocher, j’attends
J’y fuis de temps en temps
Je connais trop le sort des gens
Qui s’aventurent
Dans les déserts

Lire +

Le héros

À vous qui laissiez entendre à l’assemblée que votre fille vous considérait comme son héros : quelle charmante façon de nous faire comprendre en peu de mots que vous êtes un père et un homme extraordinaire.

Lire +

Comme au printemps

Sentir la sève courir ses veines
Comme au printemps
Quand le soleil impose la vie
Le changement

Lire +

Vamp

Mon cher, je dois vous avouer
Que quelque chose en vous
M’a travaillé beaucoup
Vous êtes le genre de créature
Que j’aime avoir à mes genoux

Lire +

Debout

Debout
Je suis encore debout
Je ne sais pas comment j’ai pu, j’ai su
Je suis, je suis encore debout

Lire +

Une sélection de haïkus

Le bleu d’un jour d’été
Où il ne se passe rien
Une sieste, peut-être

Lire +

« On ne lit pas et on n’écrit pas de la poésie parce que ça fait joli. Nous lisons et nous écrivons de la poésie parce que nous faisons partie de la race humaine ; et que cette même race foisonne de passions. La médecine, la loi, le commerce et l’industrie sont de nobles occupations, et nécessaires pour la survie de l’humanité. Mais la poésie, la beauté et le dépassement de soi, l’amour : c’est tout ce pour quoi nous vivons. Écoutez ce que dit Whitman : « Ô moi ! Ô vie !… Ces questions qui me hantent, ces cortèges sans fin d’incrédules, ces villes peuplées de fous. Quoi de bon parmi tout cela ? Ô moi ! Ô vie ! ». Réponse : que tu es ici, que la vie existe, et l’identité. Que le spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime. Que le spectacle continue et que tu peux y apporter ta rime… Quelle sera votre rime ? »
– Le Cercle Des Poètes Disparus