Poésie | Ta venue

Je sais que tu me cherches, car je te cherche aussi
Remué ciel et terre depuis des vies
J’ai hurlé à la lune comme tous les autres
Mais tu étais trop loin d’ici
Si tu cherches l’animal qui te rêve auprès de lui
Donne sa chance à ce vieux loup gris
Il y a longtemps que je t’attends
Et j’ai vieilli

Mais j’attends et j’attends ta venue, car je sais…

Je sais que tu approches, car ce soir j’ai senti
Ta grâce laisser son parfum dans la nuit
J’ai hurlé à la lune mon impatience
Mais tu étais déjà partie
Si tu cherches l’animal qui n’en peut plus et se languit
Sonde les rêves de ce vieux loup gris
Il y a longtemps que je t’attends
Et j’ai vieilli

Et j’ai vu trop des miens offrir leur cœur
Alors qu’eux-mêmes n’y croyaient pas
Alors qu’ils perdaient tous la foi
Quand j’étais seul à t’attendre, toi

Et j’ai vu trop des miens dans la douleur
Lorsque l’Amour s’est présenté
Lorsqu’ils étaient bien enchaînés
L’espoir battant, boulet au pied

Dis-moi que tu n’as pas souffert
Des malheurs que j’ai traversés
Promets-moi de te présenter
Seulement pour me voir rassuré
Et le jour où tu tomberas
Sur ce vieux loup bien mal rasé
Sache qu’il veillera à ton bonheur
Jusqu’au fin fond de ses pensées

Je sais que tu me cherches, car je te cherche aussi
Remué ciel et terre depuis des vies
J’ai hurlé à la lune comme tous les autres
Mais tu étais trop loin d’ici
Si tu cherches l’animal qui te rêve auprès de lui
Donne sa chance à ce vieux loup gris
Il y a longtemps que je t’attends
Et j’ai vieilli

Mais j’attends et j’attends ta venue, car je sais…

2016

Source de l'image : thegraphicsfairy.com