Poésie | L’extraordinaire

Il faut parfois aller très loin
Pour contempler l’extraordinaire
Se dévoiler, s’en excuser
Au garde-à-vous, se recentrer
Devoir se taire, se préserver
Mais l’effleurer, même juste un peu…

Le personnage que je sais jouer
En croise tant d’autres dans sa journée
On entre en scène, en respectant
L’ordre établi
Puis on la quitte, en questionnant
Pourquoi l’on vit
Et j’ai peur, tellement peur d’oublier
Tout ce en quoi je crois
Quand je rendosse ce rôle
Pour sentir en mon âme
Qu’une vie m’attend ailleurs…

Pardonnez-moi d’aller si loin
Pour contempler l’extraordinaire
De ne plus vouloir faire semblant
De savoir trop exactement
Où il se trouve maintenant
Pardonnez-moi d’y retourner
Au lieu de vivre leurs rêves usés
Ces vœux que l’on aura pillés
De peur que d’autres puissent y goûter

Non je ne les veux pas
Ce ne sont pas les miens
Car je connais les miens
Ce ne sont pas ceux-là
Et je suis si lasse d’avancer
En devant taire ce que je sais
Personne ne semble intéressé
Personne ne rêve
D’extraordinaire…

Le personnage que je sais jouer
En croise tant d’autres dans sa journée
On entre en scène, pour esquiver
L’infinitude
Puis on la quitte, pour constater
Sa solitude
Et j’ai peur, tellement peur d’oublier
Tout ce en quoi je crois
Quand je rendosse ce rôle
Pour sentir en mon âme
Qu’une vie m’attend ailleurs…

Pardonnez-moi d’aller si loin
Pour contempler l’extraordinaire
De m’en remettre à cet instinct
De croître, ou de souffrir sans fin
Aux yeux de ceux qui n’en savent rien
Pardonnez-moi d’y retrouver
Ma seule vraie raison d’exister
La sagesse de rire et d’aimer
Toutes ces petites choses que je sais

Seulement l’extraordinaire
Seulement un entre-deux
Non l’excès ou les doutes
Mais la voie au milieu

Pardonnez-moi d’aller si loin
Pardonnez-moi d’aller sans fin
Pardonnez-moi cette folle envie
De quitter ces tristes rivages
Et pardonnez, je vous en prie
Tout cet espoir sur mon visage

2017

(Paru dans l’anthologie « Éclosion » du collectif de poésie Le Clan des Mots, 2020)

Source de l'image : thegraphicsfairy.com